Lutter contre l’ennui des plus rapides…

Travailler en îlot est un excellent moyen de faire avancer les élèves à leur propre rythme. N’empêche que, parfois, certains élèves qui terminent plus tôt un travail se trouvent à s’ennuyer vers la fin de l’heure. J’ai donc pensé à mettre en place un système d’exercices ludiques en anglais pour « arrondir ses fins du cours » à l’aide de Symbaloo. » 

Yunus Altiner, professeure d’anglais (Belgique).

Yunus Altinier a mis en place un dispositif baptisé « Study Breakers » ou SB. En voici un descriptif. 🙂

Description  

☐  SB : Activités ludiques et numériques pour diversifier le contenu de son cours. 

Objectifs

☐  Gérer le temps mort lors d’une séance de cours. 

☐  Inviter les élèves à travailler en autonomie. 

☐  Permettre aux élèves de découvrir la matière enseignée autrement. 

Outils / applications numériques  

☐  Symbaloo. 

☐  Générateur de QR Code. 

☐  Edpuzzle. 

☐  Canva.

   Office 365.

   British Council, Lyricstraining.

Mise en place par le prof

☐  Recherche d’idées sur internet .

☐  Création d’un webmix sur Symbaloo (webmix mensuels ou progressifs selon le choix du prof). Un webmix est une collection de sites/flux RSS présentés sous la forme d’une mosaïque.

☐  Création des QR code pour faciliter l’accès au webmix avec les appareils mobiles.

☐  Création d’une feuille de route pour guider et organiser le travail de l’élève. 

☐  Si le local vous permet, créer un « coin SB » pour séparer les élèves et gérer le bruit. 

☐  Préparer des cartes ou des fiches « HELP » pour chaque activité « SB » pour favoriser l’autonomie.

Points de vigilance 

☐  Les élèves doivent percevoir les SB comme une récompense mais pas comme un travail supplémentaire.

☐   Bien faire comprendre aux élèves que les SB ne peuvent se faire que si le travail initial est correctement réalisé.

☐  Imaginer un système (comme : liker) pour permettre aux élèves d’évaluer les activités. 

☐  Être créatif et varier régulièrement les activités pour ne pas tomber dans l’ennui. 

☐  Créer un système de récompense (badges, points) pour valoriser le travail en autonomie.

Idées pour aller plus loin :

☐  Permettre aux élèves de créer des webmix SB personnels à proposer aux autres de la classe sous la surveillance du prof.  

Comme toute activité, la mise en place des Study Breakers suppose une organisation particulière. Voici le réglement utilisé par notre collègue :

Les élèves ont une feuille de route mensuelle sur laquelle ils notent leur progrès et les liens qu’ils ont visités.

Enfin, dans le but de faciliter la navigation des élèves, des QR Codes sont à disposition pour visiter le Symbaloo créé par le professeur.

Que pensez-vous des Study Breakers ?

Personnellement, mon cerveau fourmille déjà d’idées que je pourrai mettre en place dès l’année prochaine !

Merci à Yunus pour cette proposition ! N’hésitez pas à la suivre sur Twitter !

Mais peut-être avez-vous, vous aussi, des idées pour différencier votre enseignement et intéresser les élèves qui finissent plus tôt ? Dites-nous tout en commentaire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s